29 mars 2021

Côte d’Ivoire : un guide parental pratique pour aborder la sexualité

La Mission des jeunes pour l’éducation, la santé, la solidarité et l’inclusion (Messi) et l’association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI) viennent de sortir un guide pratique à destination des parents pour mieux parler de la sexualité avec les adolescents et les jeunes. Ce guide a été présenté le mercredi 24 mars 2021, lors d’une conférence de presse à Ivotel Abidjan-Plateau.

Le guide sur « comment parler de sexualité aux adolescents et aux jeunes » a été élaboré par la MESSI et l’AFJCI

C’est un document de 33 pages au format A5, intitulé « Comment parler de sexualité aux adolescents et jeunes ». Il est subdivisé en trois thématiques, comprenant des fiches théoriques et illustrées avec des informations qui tiennent compte de l’âge mental de l’enfant.

Le projet Educasso

Commandité dans le cadre du projet Educasso, ce guide a été élaboré par la Messi et l’AFJCI, avec l’appui financier d’Amplifychange et l’appui technique des ONG RAES et Equipop. « Il se veut un outil interactif à la disposition des familles, pour discuter efficacement de sexualité dans leur cercle social », a indiqué Bamba Laciné, expert en éducation complète à la sexualité (ECS).

Un exemplaire du guide pratique sur « comment parler de sexualité aux adolescents et jeunes »

Pour l’ONG Messi, ce guide vient à point nommé. En effet, il constitue une première réponse aux problèmes liés à la sexualité. « Il vient proposer des techniques et des stratégies pour faciliter les échanges entre les parents et leurs enfants », a expliqué Marie-Laure Tohouri, responsable des programmes. Et de préciser : « ce guide est un outil destiné aux parents pour leur permettre de surmonter la gène qu’ils éprouvent. Et surtout briser les barrières à l’éducation complète à la sexualité de leurs enfants ».

Même son de cloche pour Agathe Blanc Kamissoko, chargée de plaidoyer de l’AFJCI. Selon elle, il était important de sensibiliser les parents à renforcer la communication avec les enfants. Il permet d’éviter qu’ils soient confrontés à diverses difficultés. Notamment les questions de grossesses précoces, les IST/VIH SIDA et autres. « Il est impératif, vu le contexte dans lequel où nous évoluons aujourd’hui avec la génération numérique, que les parents puissent communiquer avec leurs enfants », a-t-elle préconisé.

Plus de 300 exemplaires déjà distribués

Plus de 300 exemplaires du document ont déjà été distribués sur l’ensemble du territoire. A en croire les initiateurs, une version numérique sera également mise en œuvre bientôt. Cela permettra une large diffusion de ce guide.

Les chiffres qui inquiètent

En Côte d’Ivoire, les indicateurs de la vulnérabilité en matière de sexualité des adolescents et jeunes sont préoccupants. Le taux de fécondité des adolescents (15-19 ans) est de 129 naissances pour 1 000 adolescentes selon l’EDS/MICS. Il traduit ainsi une fécondité précoce élevée. En effet, 33 % des adolescents (15-19 ans) ont déjà commencé leur vie sexuelle. 31 % d’entre eux ont déjà eu au moins un enfant. 7 % des adolescentes sont enceintes pour la première fois. Chez les femmes de 15 à 49 ans, l’utilisation de la contraception reste très faible. Elle est évaluée à 20 % pour l’ensemble des méthodes et à 14 % pour les méthodes modernes (DHS MICS 2010-16/17).

Moïse Yao K.

Partagez

Commentaires